“Entrer dans la Fonction publique, c’est donner du sens à son quotidien et à sa carrière.”

 

Pascal ne connaissait pas le monde des Douanes avant de passer le concours d’agent, en 2004, et de monter en grades au fil des années. Depuis l’an dernier, il s’occupe de la communication à la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects, dont les locaux sont situés à Montreuil (93).

 

Dès son embauche, Pascal, aujourd’hui adjoint à la cheffe du bureau de la communication à la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects, raconte son parcours impressionnant au sein des Douanes, une aventure commencée en 2004.​

« Avant de passer le concours en 2004, je ne connaissais pas vraiment le monde des Douanes. Après un master en économie, j’ai décidé de passer des concours car je ressentais le besoin d’avoir un métier utile pour la collectivité. Je voulais donner un sens à mon quotidien professionnel. Un ami fonctionnaire m’a conseillé de passer tous les concours, quel que soit le grade ou la catégorie, et je le remercie encore pour ses conseils. Après 17 ans dans la fonction publique, je confirme que chaque poste est épanouissant et valorisant.»

Pascal a débuté en mai 2004 en réussissant le concours d’agent des douanes (catégorie C). En 2005, il a réussi le concours de contrôleur (catégorie B), puis celui d’inspecteur (catégorie A) en 2013, et enfin la sélection d’inspecteur principal en 2020. Il a occupé divers postes : agent et chef d’équipe de la surveillance au sein d’une brigade aéroportuaire, rédacteur à la Direction générale sur des thématiques de gestion de crise et de conventions internationales. Depuis juillet 2020, il est adjoint à la cheffe du bureau de la communication.

« Avant d’y travailler, je connaissais très peu les missions des Douanes. Mon premier contact avec un douanier remonte à mon enfance, lors d’un contrôle en Andorre. Ce souvenir m’a marqué. Ma première affaire, en tant qu’agent, a été la découverte de biens culturels pillés dans les bagages d’un voyageur. Ce moment a confirmé que j’avais fait le bon choix de carrière. »

Les projets internes ou interministériels sont très gratifiants pour Pascal. Par exemple, il a pu concrétiser un projet avec des autorités étrangères concernant les bureaux de contrôles nationaux juxtaposés, qui permettent à un État limitrophe d’exercer ses missions de contrôle sur le territoire du pays partenaire. Travailler de manière complémentaire avec des collègues d’autres ministères ou pays est très enrichissant pour lui.

« Plus qu’un métier, c’est une incroyable aventure humaine. L’administration reflète la société à travers la diversité des profils et des parcours des agents qui la composent. L’esprit collectif est très présent en douane. Les Douanes regroupent une variété de métiers, et il est très facile de passer de l’un à l’autre grâce aux passerelles et aux formations proposées. »

 

«Cette progression n’est pas nécessairement une fin en soi. Chaque grade permet d’accéder à des métiers passionnants et épanouissants. Les formations pour se préparer aux concours sont ouvertes à tous. J’ai profité de ces dispositifs, et je pense que c’est une véritable chance pour ceux qui veulent assumer des responsabilités ou concrétiser un projet de carrière​ »

Le parcours de Pascal est un témoignage inspirant de la diversité et de l’évolution possibles au sein de la fonction publique, illustrant comment un engagement initial peut mener à une carrière riche et variée.