Comment gérer ses émotions quand la mort et la détresse font partie du quotidien ? - MFP" /> Comment gérer ses émotions quand la mort et la détresse font partie du quotidien ? - MFP" />
Source : franceinfo

Comment gérer ses émotions quand la mort et la détresse font partie du quotidien ?

« Savoir dire quand on va mal » grâce à des outils comme la méditation, la sophrologie ou la gestion des émotions, tel est l’objectif des trois jours de cours et d’ateliers organisés par le pôle judiciaire de la gendarmerie nationale. En filigrane de cette démarche volontariste ? Éviter les traumatismes et leurs conséquences sur le long terme.

Les profils concernés sont variés mais tous sont confrontés à des images et des situations traumatiques de façon répétée. Durant trois jours, 145 gendarmes ont donc assisté à des ateliers pour apprendre à mieux gérer leur stress et à anticiper les conséquences des traumatismes auxquels ils peuvent être exposés au cours de leur carrière. « Ces outils nous préparent et nous aident à construire une armure pour mieux accomplir notre mission, c’est vraiment le but de cette formation« , déclare un des participants. L’objectif à terme ? Faire participer les 600 effectifs du pôle judiciaire.

Comment faire de la semaine en 4 jours un outil d’équité ?

La commune de Cergy-Pontoise souhaite expérimenter la semaine en 4 jours uniquement auprès de ses agents qui n’ont pas accès au télétravail. Objectif : permettre à tout un chacun d’avoir une possibilité de souplesse dans l’organisation de son travail.