La MFP représente, via ses mutuelles, une part significative de la protection sociale des agents publics :

Au titre du régime obligatoire :
0

d’assurés et ayants-droit

0

d’euros par an de prestations versées

Au titre du régime complémentaire :
0

d’adhérents actifs et retraités

0

de personnes protégées

0

de prestations servies (vie et non vie)

Un réseau conventionnel avec les professionnels et établissements de santé très riche permettant une maîtrise des dépenses de santé comprenant :
0
%

des établissements de court séjour et de psychiatrie

0
%

des chirurgiens-dentistes

0
%

des centres d’optique mutualistes

0
%

des laboratoires d’analyses médicales

0
%

des établissements de soins de suite et de réadaptation

0
%

des centres dentaires à but non lucratif

0
%

des pharmacies